Adieu « Madiba »

Le monde vient de perdre l’un des plus grands hommes du XXème siècle. Nelson Mandela, héros « gandhien » de la lutte contre l’apartheid, artisan inépuisable de la réconciliation entre Blancs et Noirs en Afrique du Sud, nous a quittés jeudi soir à 95 ans, des suites d’une infection respiratoire qu’il avait attrapée au cours de ses 27 années de détention, à l’époque où le régime ségrégationniste sud-africain le considérait comme un criminel. Je suis ému et ne sais pas vraiment quoi dire, je me contenterai donc de répéter les mots très justes du président Obama (qui aura été, comme Mandela, le premier président noir de son pays): « Mandela ne nous appartient plus, il appartient à l’Histoire ».