Marielle de Sarnez, centriste de combat, Européenne d’espérance

Les obsèques de Marielle de Sarnez ont eu lieu lundi 18 janvier en l’église Saint-Sulpice à Paris. L’ancienne vice-présidente du MoDem, éphémère ministre des Affaires européennes dans le gouvernement d’Edouard Philippe, est décédée à l’âge de 69 ans, emportée par une leucémie foudroyante. Le courage et la loyauté de Marielle de Sarnez ont été salués par l’ensemble des familles politiques, de Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen. Sa disparition laisse un grand vide chez les centristes. Elle n’était pas seulement l’amie de François-Bayrou : elle était son mentor, son alter ego. Fidèle entre les fidèles, Marielle a toujours cru en François, même dans les moments les plus difficiles. Elle a théorisé l’idée d’un centre indépendant, équidistant de la gauche et de la droite. Elle a poussé François Bayrou à rénover le courant centriste et à créer le MoDem, en 2007, sur les ruines de l’ancienne UDF. Mais la vraie passion de Marielle de Sarnez, c’était l’Europe. Cette fédéraliste convaincue, députée européenne de 1999 à 2017 et grande connaisseuse des institutions européennes, milita avec une remarquable constance pour une Europe plus forte, plus solidaire et plus démocratique. Le Centriloque salue la mémoire de cette grande Européenne et de cette grande dame du Centre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.