La dangereuse complaisance des candidats face à Marine Le Pen

Pendant que Monsieur Fillon attaque Monsieur Macron et Monsieur Hamon, pendant que Monsieur Hamon tacle Monsieur Macron et Monsieur Fillon, et pendant que Monsieur Macron fait tout pour se démarquer de Messieurs Fillon et Hamon, Madame Le Pen poursuit tranquillement sa campagne en surfant sur les sondages qui, pour la plupart d’entre eux, la placent en tête du premier tour. Il semble que les principaux candidats républicains préfèrent s’étriller les uns les autres plutôt que d’attaquer frontalement la candidate frontiste sur ses idées et sur son programme, alors que Madame Le Pen représente pour la France une menace beaucoup plus sérieuse que n’importe quel autre candidat.

Certes, Hamon, Fillon et Macron déclarent tous les trois que leur principal adversaire est « l’extrême droite ». Mais leurs flèches contre la candidate frontiste sont d’une étonnante mollesse : en réalité, Hamon, Fillon et Macron ont des mots plus durs les uns envers les autres qu’envers Madame Le Pen. Les candidats républicains ont déjà pris acte, sans le dire, de la présence de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, comme s’il s’agissait d’un scénario inévitable. Par conséquent, Hamon, Fillon et Macron se disputent la deuxième place, celle du candidat qui fera « barrière » à l’extrême droite : chacun des trois hommes a donc intérêt à ce que Marine Le Pen se qualifie pour le deuxième tour.

Ce calcul politique est pourtant très contestable, car en laissant Marine Le Pen faire campagne sereinement, les autres candidats contribuent à lui ouvrir les portes du deuxième tour alors qu’il est encore possible de lui faire barrage dès le premier tour. En outre, même si les sondages donnent Marine Le Pen battue au second tour quel que soit son adversaire, nous ne devons pas considérer sa défaite comme acquise : nous ignorons ce qui peut arriver d’ici le mois de mai, nous ignorons comment vont évoluer les intentions de vote, nous ignorons quels seront les aléas de la campagne. Laisser Marine Le Pen accéder au second tour, c’est lui donner la possibilité de remporter la présidentielle. La France de 2017 n’est plus celle de 2002, et Marine Le Pen n’est pas Jean-Marie Le Pen : si une victoire de Jean-Marie Le Pen semblait hautement improbable en 2002, on ne peut pas en dire autant de sa fille en 2017. En renonçant à battre la candidate frontiste dès le premier tour, les candidats républicains font un pari dangereux pour la France.

Marine Le Pen (source: L’Express).

Publicités

3 réactions sur “La dangereuse complaisance des candidats face à Marine Le Pen

  1. Éviter de faire de la pub gratuite en parlant de quelqu’un , en bien ou en mal , est aussi une stratégie. Les électeurs savent que les deux extrêmes n’ont pas de programmes appliquables objectivement. Pourquoi en parler ?

  2. Bonjours , pouvez vous nous dire quels sont les principales raisons pour lesquels vous ne considérez pas Melonchon comme républicain ? Avez vous un article où vous donnez les définition de republicain ou un article où vous expliquez les défaut de Mélonchon dans ce domaine ?

    Merci de votre compréhension (de la part d’un étudiant de droit en Belgique qui suit vos articles de temps à autres depuis un an.)

    • Bonjour Monsieur,
      Je n’ai jamais affirmé que Mélenchon n’était pas républicain: il l’est, de toutes évidences. J’ai présenté Macron, Fillon et Hamon comme étant les « PRINCIPAUX candidats républicains » (et non comme étant les SEULS candidats républicains). Mélenchon est en retrait dans les sondages et n’a, selon moi, aucune chance d’accéder au second tour de la présidentielle: c’est la raison pour laquelle je n’ai pas parlé de lui dans cet article. Mais je reconnais que Mélenchon est le candidat le plus offensif à l’égard du FN et de Marine Le Pen, et je déplore que les autres candidats républicains n’en fassent pas autant.
      Merci pour votre fidélité.
      Le Centriloque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s