Mais pour qui se prennent les sarkozystes?

165 élus sarkozystes ont publié dans le JDD une tribune dénonçant la « stratégie opportuniste » de François Bayrou, c’est-à-dire son choix de soutenir Juppé sans exclure l’éventualité de sa propre candidature en 2017 en cas de victoire de Sarkozy à la primaire. Les auteurs de la tribune reprochent au leader centriste de s’immiscer dans la primaire de la droite après avoir favorisé la victoire de François Hollande en 2012. Les signataires appellent aussi à une alternance « solide, franche et visible », par opposition à « une alternance molle », celle que Juppé incarne et qui serait, selon les auteurs, issue de « petites combinaisons de partis ».

Commençons par corriger certaines contre-vérités. Tout d’abord, Bayrou ne s’est pas immiscé dans la primaire de la droite. Il a, au contraire, fait le choix de ne pas y participer car il conteste le principe même de cette élection. Bayrou a simplement déclaré que Juppé était à ses yeux le meilleur candidat pour incarner l’alternance en 2017. Par ailleurs, contrairement à ce qu’affirment les partisans de Sarkozy, Bayrou n’a pas fait gagner Hollande en 2012. Le président du MoDem n’a donné aucune consigne de vote à ses électeurs au second tour de la présidentielle de 2012, il n’a conclu aucun pacte avec Hollande, mais a simplement déclaré qu’à titre personnel il voterait pour le candidat socialiste. Hollande n’avait d’ailleurs pas besoin de Bayrou pour gagner la présidentielle compte tenu de l’immense impopularité de Sarkozy.

Rendre Bayrou responsable de la défaite de Sarkozy en 2012 est une tactique assez mesquine mais bien commode pour éviter de rechercher les véritables raisons de cette défaite. Le premier responsable de la défaite de Sarkozy à la présidentielle de 2012, c’est Sarkozy lui-même. Les Français avaient de nombreuses bonnes raisons de congédier le président sortant : un bilan économique médiocre, une politique éducative absolument désastreuse, une incapacité à enrayer la spirale de la dette publique, un discours clivant, agressif et démagogique, un style « bling bling » et arrogant, sans oublier les zones d’ombre qui entourent le financement de sa campagne électorale de 2007. Le second tour de la présidentielle de 2012 a été un référendum anti-Sarkozy : il est clair que de nombreux électeurs ont voté Hollande par dépit et par antisarkozysme. Mais cela, Sarkozy et ses partisans ne peuvent pas l’admettre. Alors on préfère cogner sur Bayrou, ça ne coûte pas cher et ça défoule.

A vrai dire, les attaques ad personam contre Bayrou n’ont guère d’importance : le mépris des sarkozystes pour le président du MoDem n’était un secret pour personne. A travers Bayrou, c’est en fait Juppé lui-même que les sarkozystes essaient de déstabiliser. Cette tribune pathétique en dit long sur l’impuissance et l’anxiété de Nicolas Sarkozy et de ses lieutenants face à la popularité d’Alain Juppé. Largement distancé dans les sondages par le maire de Bordeaux, Sarkozy ne sait plus quoi faire pour tenter de nuire à son principal rival. Il cherche alors à présenter Juppé comme le représentant d’une droite « molle » qui se compromet avec Bayrou.

Mais le plus lamentable, c’est qu’il y ait, parmi les signataires de ce texte, une dizaine de parlementaires UDI, dont Maurice Leroy et François Sauvadet, anciens soutiens de Bayrou convertis au sarkozysme par peur de perdre leur siège. La présence de ces hommes-là dans un parti centriste est une anomalie : ces parlementaires n’ont plus rien à faire au centre et auraient dû prendre leur carte chez les Républicains depuis longtemps. Comment peut-on se dire centriste et soutenir Sarkozy contre Juppé ? Comment peut-on se dire centriste et préférer la ligne dure de Sarkozy à la ligne modérée de Juppé ? Comment peut-on reprocher à Bayrou son opportunisme quand on est soi-même l’incarnation de l’opportunisme politique dans toute sa splendeur ?

F. Bayrou (source: Le Point)

F. Bayrou (source: Le Point)

Publicités

7 réflexions sur “Mais pour qui se prennent les sarkozystes?

  1. Je pense que la défaite de Sarkozy est surtout du aux votes nuls ou blancs , plus qu’a des votes pour le candidat socialistes . D’ailleurs beaucoup, comme moi regrettent ce choix . Mais a cette époque il n’était pas pensable de trouver pire que pire . Entre Charybde et Scylla , il faut reconnaître que le bon choix était de la fiction . Il reste que le bon choix centriste serait Bruno Le Maire, mais que effectivement , par nécessité d’écarter Sarkozy, il faut, faute de mieux, voter Juppé .

    • Quelle ineptie!!!! Bruno LEMAIRE ce plus que nul ministre de l’agriculture qui s’est foutu des paysans tout au long du mandat de Sarko!!Souvenez-vous de son discours, comme un coq sur un tas de fumier, au SPACE à Rennes le mardi 15 septembre 2009, promettant aux éleveurs en pleine crise porcine qu’il n’abandonnerai personne au bord de la route!!!!!! BALIVERNES et MENSONGES, combien d’éleveurs sont tombés depuis!! et vous pensez que ce minable devrait retrouver la confiance des Français!! en tous les cas je ferai tout pour qu’il ne sorte pas des primaires, et surtout qu’il aille se faire voir, on ne veut plus le revoir!!!! celui qui se la pète en campagne!!

      • Bruno Le Maire a certainement été décevant comme ministre de l’Agriculture, mais tâchons de juger les candidats sur leur programme et d’éviter les injures. Quant à savoir si Le Maire est le candidat le plus en phase avec les centristes, personnellement, je ne le crois pas. Son programme est intéressant et original par bien des aspects, mais reste très marqué à droite sur les questions économiques et sécuritaires. Sur le fond, je trouve que Juppé ou NKM sont plus « centristes » que Le Maire, comme je l’ai expliqué dans mon article récent sur la primaire LR. Mais une fois de plus, cela n’engage que moi. Cordialement.

  2. Pingback: François Bayrou écrit tout haut ce que tout le monde pense (presque) tout bas « Le blog de Phil

  3. Pingback: Présidentielles 2017 : La défaite de la Droite est méritée « Le blog de Phil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s