Européennes: abstention = piège à cons!

Hémicycle du Parlement européen de Strasbourg.

Les taux d’abstention atteignent généralement des niveaux record aux élections européennes. Les explications sont multiples : désintérêt des citoyens pour l’Europe et ses institutions, euroscepticisme grandissant dans l’opinion, sous-médiatisation du travail des eurodéputés, mépris des dirigeants nationaux pour le Parlement européen. Beaucoup de citoyens ont aussi le sentiment que le Parlement européen ne sert pas à grand-chose, et que leur vote ne changera rien à l’Europe. Mais l’abstention n’est pas la solution. Au contraire : une abstention massive profiterait aux partis extrémistes et populistes qui rêvent de faire imploser l’Europe. Une forte abstention aurait également pour effet d’aggraver la crise de légitimité des institutions européennes : ceux qui se plaignent du « déficit démocratique » de l’Europe et qui ne se bougent pas les fesses pour aller voter aux européennes sont incohérents, puisqu’ils contribuent eux-mêmes, par leur abstention, à creuser ce « déficit » qu’ils dénoncent. N’écoutez pas les ultra-désabusés ni les anarchos du dimanche qui vous répètent, comme en 68, « élections, piège à cons ! ». Car le vrai piège à cons, c’est l’abstention.

Le scrutin du 25 mai aura de réels impacts sur les orientations futures de l’Union européenne. Tout d’abord, il faut rappeler que les eurodéputés votent les directives et les règlements élaborés par la Commission. Ces règlements et ces directives ne sont pas des « diktats » imposés par « Bruxelles », mais de véritables textes législatifs ratifiés par des hommes et des femmes que nous avons élus. De plus, les eurodéputés exercent un contrôle sur la Commission européenne et peuvent la censurer à la majorité des 2/3. Certes, les pouvoirs du Parlement européen restent très incomplets, mais le Traité de Lisbonne les a nettement renforcés. En boudant les élections européennes, les abstentionnistes se privent de l’un des seuls moyens dont ils disposent pour peser sur les choix de l’Union européenne. Par ailleurs, il n’est peut-être pas inutile de rappeler que les députés européens sont élus au scrutin proportionnel intégral : cela signifie que toutes les opinions politiques sont représentées. L’élection du Parlement européen est, en ce sens, plus démocratique que l’élection du Parlement français.

En outre, une innovation importante a été introduite dans le scrutin de 2014 : pour la première fois, chacun des principaux partis soutient l’un des cinq candidats à la présidence de la Commission européenne. Chaque électeur contribuera donc, indirectement, au choix du futur président de la Commission. Certes, ce dernier ne sera pas directement élu par les citoyens : il sera élu par le Parlement, sur proposition du Conseil européen. Mais de toute évidence, le Conseil européen respectera le choix des citoyens et proposera le candidat qui sera le plus représentatif des résultats du scrutin. L’actuel président de la Commission, José Manuel Barroso, est souvent perçu comme un « technocrate » sans charisme et sans légitimité démocratique : le prochain président de la Commission aura sans nul doute une légitimité plus forte que ses prédécesseurs.

Publicités

Une réflexion sur “Européennes: abstention = piège à cons!

  1. Bravo et Merci pour ces précisions.
    Je dois dire que ce qui m’exaspère c’est le rabâchage des médias concernant ce niveaux d’abstention exceptionnelle.
    Leurs répétitions donnent l’impression qu’ils voudraient enfoncer un clou dans le cerveau pour quoi ??? mais pour quelle raison ???
    ça ne donne pas l’impression que c’est pour aller voter justement mais à force de l’entendre dire, les  » votants  » se diront :  » ah ben, si c’est ça, je n’irai pas non plus !  »
    Quel est le message à percevoir là-dedans ?
    Belle continuation à ce blog,
    Mariecapucine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s