Le chantage de David Cameron

David Cameron.

David Cameron, Premier Ministre de sa Majesté, vient d’annoncer qu’il envisageait un référendum pour « redéfinir les liens du Royaume-Uni avec l’Union européenne ». Cette annonce a provoqué la stupéfaction et l’inquiétude des chefs d’Etat européens.

Que veut David Cameron? Le Premier Ministre a clairement dit qu’il ne voulait pas voir son pays quitter l’Union européenne. D’ailleurs, il sait très bien qu’une sortie  de l’Union européenne serait contraire aux intérêts économiques du Royaume-Uni. Ce que veut Cameron, c’est réduire (une fois de plus) la contribution britannique aux dépenses communautaires, et « renégocier » certains aspects de l’acquis communautaire qu’il juge trop contraignants pour le Royaume-Uni. Selon lui, l’Union européenne intervient dans des domaines qui devraient uniquement relever des Etats, comme par exemple le droit du travail. David Cameron plaide ainsi pour une Europe à la carte, dans laquelle le Royaume-Uni pourrait prendre ce qui l’intéresse (le marché unique) et se débarrasser de tout le reste. Ce que fait David Cameron, c’est tout simplement du chantage: on veut bien rester, mais il va falloir tout renégocier et prendre en considération toutes nos exigences!

De facto, l’Europe « à la carte » existe déjà. Le Royaume-Uni n’a adhéré ni à l’euro ni aux accords de Schengen, et bénéficie de clauses particulières qui limitent sa contribution au budget européen. Il s’est toujours opposé à tout projet d’harmonisation fiscale et sociale, ainsi qu’à la mise en place d’une instance européenne de régulation des banques. Nous savons qu’une grande partie des Britanniques se méfie de l’Union européenne, et le Parti Conservateur anglais est connu pour son euro-scepticisme. Mais là, vraiment, ça suffit! On ne peut pas tout accepter! L’Europe est en pleine crise, et ce n’est certainement pas ce genre de comportement égoïste qui pourra faire avancer les choses. Au contraire: plus les Etats européens seront solidaires entre eux, mieux l’Europe se portera. La seule Europe que l’on puisse construire, la seule qui vaille la peine d’être bâtie, c’est une Europe politique et intégrée.

Evidemment, l’Europe telle qu’elle existe aujourd’hui n’est pas du tout satisfaisante: elle est trop bureaucratique et doit encore être démocratisée. Mais en acceptant l’idée d’une Europe « à la carte », d’une « Europe forfait » comme chez SFR ou chez Orange, on renonce à toute démocratisation, et on renonce aussi à bâtir une Europe forte et solidaire. Les Etats-membres doivent avancer ensemble. C’est la seule solution si nous voulons résoudre la crise que nous traversons actuellement, et si nous voulons que l’Union européenne puisse peser dans la mondialisation. Nous sommes 27 Etats membres (bientôt 28 avec la Croatie): il ne peut pas y avoir 27 Europe différentes!

Précisons quand même, pour finir, que le point de vue de David Cameron ne fait pas l’unanimité au Royaume-Uni. Le Parti Travailliste (qui est dans l’opposition) a vivement critiqué le discours du Premier Ministre. Le Parti Libéral Démocrate, parti centriste pro-européen allié au Parti Conservateur, a lui aussi critiqué l’annonce de Cameron. Les milieux financiers et patronaux britanniques ont également manifesté leur inquiétude. L’Union européenne ne peut pas (et ne doit pas) se faire sans le Royaume-Uni. Les Britanniques ont besoin de l’Europe,  et ils y ont leur place: un retrait pur et simple serait tout simplement absurde. Partant de ce constat, nous devons rester fermes et ne pas brader l’acquis communautaire sous la pression des conservateurs britanniques. Négocions avec le Royaume-Uni, mais négocions pour avancer, pas pour reculer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s