Mariage gay et homophobie: les catholiques intégristes frappent fort

Tract des Jeunes Civitas

Depuis que François Hollande a annoncé sa volonté de légaliser le « mariage pour tous », l’organisation catholique et royaliste « Civitas » a mené en Île-de-France plusieurs campagnes de tractage contre le mariage homosexuel et l’homoparentalité. Sur l’un des tracts de cette organisation ô combien progressiste, on peut voir la photo d’un couple d’hommes défilant dans la rue avec les fesses à l’air pendant la Gay Pride. La photo est accompagnée de la question suivante : « Confieriez-vous des enfants à ces gens-là ? ».

Que désigne exactement l’expression « ces gens-là » ? Les deux hommes de la photographie ? Les homosexuels qui participent à la Gay Pride ou à d’autres manifestations de ce genre ? Les homosexuels en général ? Tout le problème se trouve dans cette ambiguïté. Les auteurs du tract font un amalgame grossier entre les deux hommes photographiés et la communauté homosexuelle dans son ensemble, comme si les premiers étaient représentatifs de la seconde. Le message est donc clair : les homosexuels ne peuvent pas être de bons parents parce que ce sont des individus exhibitionnistes et obscènes.

Ce tract est doublement insultant : c’est une insulte aux homosexuels et une insulte au bon sens. Tous les homosexuels de France ne défilent pas dans les rues des grandes villes le jour de la Gay Pride, et certains d’entre eux trouvent même cette manifestation assez lamentable, car elle véhicule une image caricaturale de leur communauté. Utiliser les frasques de la Gay Pride comme argument contre l’homoparentalité est totalement stupide, car en suivant un tel raisonnement, il faudrait aussi considérer les hétéros comme des obsédés sexuels et des exhibitionnistes, étant donné que certains hétéros pratiquent l’échangisme ou participent à des soirées « libertines ». A-t-on déjà envisagé de priver les couples hétérosexuels du droit d’adoption sous prétexte que certains hétéros fréquentaient des clubs échangistes ?

Il est tout à fait normal que le « mariage pour tous » suscite un débat passionné, parce que cette réforme touche au mariage, à l’enfance et à la famille, et parce qu’elle heurte les convictions religieuses de certains. La reconnaissance d’un droit au mariage et à l’adoption pour des couples de même sexe constitue un bouleversement majeur, qui soulève des problèmes essentiels pour l’avenir de notre société. Sur un tel sujet, il doit y avoir un débat, mais un débat raisonnable, argumenté et respectueux des uns et des autres. En amalgamant de façon totalement caricaturale homosexualité et Gay Pride, « Civitas » n’a pas pour objectif de contribuer intelligemment à ce débat mais de nuire à l’image de la communauté homosexuelle, en perpétuant l’assimilation de l’homosexualité à une « déviance » honteuse.

D’ailleurs, les membres de « Civitas » ne semblent pas se rendre compte que leurs tracts homophobes sont contre-productifs, car cette propagande cautionne, d’une certaine façon, l’idée que les adversaires du mariage homosexuel sont homophobes. Il n’est donc pas inutile de rappeler cette chose importante : on peut contester le principe du « mariage pour tous » sans pour autant être homophobe. Ce qui est en jeu dans cette réforme, ce ne sont pas les mœurs ou la place des homosexuels dans la société française, mais bien la définition même du mariage et de la famille. Les amalgames infamants et homophobes de « Civitas » ne font pas avancer le débat, bien au contraire : ils attisent inutilement la haine et l’intolérance. Rappelons, au passage, que le mot latin civitas signifie cité, ou citoyenneté. Cherchez l’erreur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s